Messages

Affichage des messages du 2016

Le bonheur chez les enfants

La fin de semaine dernière, je suis allé assister à une pièce de théâtre dans laquelle mes deux plus vieux jouaient.  Ce soir-là, j'ai assisté aux performances de mes enfants, mais j'ai surtout vu la joie et le bonheur qu'ils avaient à participer à un tel projet.

Depuis des années, nous inscrivons nos enfants dans toutes sortes d'activités.  Ma fille semblait plutôt heureuse de ce qu'elle faisait, mais pour mon fils ça a été très difficile de trouver une activité qui lui plaisait.  Il a essayé toutes sortes de choses qui lui plaisait plus ou moins.  Julianne a commencé à faire du théâtre l'année dernière, alors nous avons pensé que Thierry pourrait peut-être aimer ça lui aussi.  Résultat:  il est aussi passionné que sa soeur.  Il s'est investit à fond, il a prit le projet au sérieux et a étudié son texte comme tout bons comédiens doivent le faire.

Je suis contente qu'il se soit enfin trouvé une passion.  Non que c'est grave de ne pas en avoir, mais …

La Voix

Hier, comme 2 millions de québécois, je me suis assise devant mon petit écran pour écouter La Voix.  Aujourd'hui, je veux vous parler, non pas d'un de ceux qui ont gagné les demi-finales mais d'une performance qui m'a touché, et je parle de celle de Geneviève Leclerc.


Son interprétation de Je suis malade, de Serge Lama m'a jeté par terre.  Marc Dupré lui a dit qu'il avait rarement vu quelqu'un livré un texte comme ça et je suis d'accord avec lui.  Son interprétation était non seulement juste mais allait au-delà des attentes que l'on avait.  Comme disait l'autre, elle vivait sa chanson.  Ça parait qu'elle vient des comédies musicales, elle interprète comme le ferait une comédienne.  Du début à la fin de son interprétation, on est pendu à ses lèvres,  observant chaque émotion, chaque petit battement de cil qui pourrait nous émouvoir.

Et sa voix!  Quelle voix de grande chanteuse.  Je ne connais pas grand chose à la musique mais elle a une voix …

Mes parents

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de ceux qui m'ont donné la vie, mes parents.  Oui, je sais, leur anniversaire est le même jour, c'est étrange, mais bon... Je tiens à écrire ce texte pour leur dire merci. 


Mes parents sont de ceux sur qui on peut toujours compter.  Même à l'âge que j'aie, lorsque j'ai besoin d'eux, pour une raison ou pour une autre, je sais que je peux me fier sur eux.  Ils sont toujours là pour m'écouter aussi.  Quand ça va moins bien, mais aussi quand ça va bien. 


Mais encore plus que ça, ils m'ont montré c'est quoi avoir une famille.  Que peut importe ce qui arrive à un membre de la famille, les autres sont là pour cette personne.  Que ce soit l'un de leurs enfants, ou l'un de leurs petits-enfants, ils sont là, en tout temps et sans condition.


C'est ça pour moi être parent.  C'est ce que j'essaie d'appliquer aussi avec mes enfants.  Pas de la même façon, car nos vies sont différentes et j…

La belgique

Tout le monde ne le sait pas, mais mon chum est belge.  Évidemment, ce qui est arrivé à la Belgique avant-hier l'a secoué.  En premier temps, il s'inquiétait pour sa famille et pour ses amis.  Ensuite, lorsqu'il a su que tout le monde était sain et sauve, la colère l'a envahit.


Tout le monde ne réagit pas de la même façon lorsqu'il arrive des drames comme celui-là, lorsque des proches sont concernés.  Certains réagissent par l'amour et la liberté, d'autres par la colère, certains par la haine et d'autres prônes plutôt la paix.


Mais il est normal d'être affecté. Même si on ne connait personne qui est près, ça nous affecte aussi.  Tout le monde, de près ou de loin, se sent concernés. 


Je ne parlerai pas de la tragédie en tant que tel, car les médias s'en sont chargés et je n'ai rien de plus à rajouter.  Par contre, je veux m'adresser à ceux qui vivent en Belgique, ou qui connaissent quelqu'un là-bas.  Je veux leur dire de ne pas se dé…

Les filles et la sexualité

Image
Lorsque l'on est mère, il est difficile de passer sa propre expérience à sa fille en ce qui a trait à la sexualité.  On ne peut que lui en parler.  Et elle en garde ce qu'elle croit important.  Le problème c'est qu'on ne sait jamais si on est pris au sérieux.  J'aimerais tellement pouvoir lui dire ce qu'est un homme, sans lui faire peur.  Juste pouvoir lui dire ce qu'on doit accepter, et avec qui, et ce que l'on ne doit pas.  Lui parler le plus ouvertement possible c'est bien, mais je ne peux pas raconter mes expériences.  Certaines oui, d'autres non.  Comment faire pour lui transmettre ce que j'ai appris au fil des années...Elle doit faire se faire sa propre expérience.  On voudrait les protéger complètement mais on ne le peut pas. On ne peut que leur parler et...leur faire confiance.


Dans ma vie sexuelle il y a eu des hauts et des bas, très bas.  J'ai vécue toutes sortes d'expériences, bonnes et moins bonnes.  Je n'ai jamais ét…

Journée de la Femme

En ce lendemain de la Journée de la Femme, le mot féminisme est sur toutes les bouches.  Souvent galvaudé, ce terme ne laisse pas indifférent.  Je me pose la question sur ce que ce mot veut dire pour moi.  Comment je perçois le féminisme?  Que représente-t-il pour moi en 2016? 


Je dois dire que pour moi le féminisme offre un vent nouveau ces années-ci.  Les jeunes ont une façon différente de le voir.  Bien sûr, je ne crois pas que toutes les jeunes soient conscientisées malheureusement, mais celles qui le sont, le sont de la bonne façon.  Elles sont conscientes que l'égalité des sexes n'est pas chose gagné.  Plus le temps passe, plus on se rend compte de ces petits détails qui font que les hommes et les femmes ne sont pas encore sur un pied d'égalité.
Plusieurs des milieux où j'ai travaillé, les femmes étaient moins payées que les hommes pour le même emploi.  C'est ce qui fait que lorsqu'il y a divorce, la femme est souvent la grande perdante.  Le salaire moin…

La St-Valentin

Nous sommes rendu à la période de l'année où on se donne des petits cœurs en chocolat et on s'envoie des fleurs.  La St-Valentin est à nos portes.  Sincèrement, je n'ai jamais fêté la St-Valentin.  Cette fête je la trouve trop commerciale.  D'ailleurs, je n'est pas besoin du 14 février pour dire à mon chum que je l'aime.  Par contre, il y a des gens que cette fête rend malheureux.  C'est rempli d'articles sur Facebook qui parle de comment survivre à la St-Valentin tout en étant seul.  Pourquoi cette fête rend les gens seuls malheureux.  Parce que ça leur rappelle qu'ils sont seuls, c'est tout.  Comme Noël où autres fêtes, quand on est seul on se sent plus isolé pendant ce temps-là. 


Personnellement, j'ai eu un 4-5 ans seule et je ne m'arrachait pas les cheveux de sur la tête le jour de la St-Valentin.  Maintenant j'ai un chum et je ne fait pas plus de cas que ça.  Ma fille en fin de semaine m'a dit qu'elle allait encore pass…

Quelque chose de nouveau

Lorsque l'on se prépare à vivre une nouvelle aventure, on vit tout plein d'émotions.  On a hâte mais en même temps on a peur.  Hâte de voir ce qui va arriver, comment ça va se passer et et tout ça,et peur de l'inconnu.  C'est bizarre de vivre les deux à la fois mais on a les deux côtés.


Pourquoi je vous parle de ça?  C'est parce que je commence un stage prochainement et j'ai hâte de voir comment ça va se dessiner.  Pour l'instant, je sais ce que je vais faire, à peu près, mais je ne connais pas les détails.  J'ai hâte de voir ce que ça va être exactement, d'avoir les précisions. Hâte aussi de voir combien de temps ce travail va me prendre dans une semaine. Pour la première fois,ce stage va être relié à ma formation universitaire.  C'est une première, je n'ai jamais travailler dans mon domaine.  En général, mes émotions par rapport au stage sont positives.  J'ai peur un peu de ne pas être à la hauteur, mais pas plus que lorsque j'ai c…

Le stress

Il y a des moments où il est difficile de ne pas avoir de stress.  Que ce soit par le travail, les problèmes personnels ou l'école, pour les étudiants.  Nous y sommes tous confronté à un moment ou un  autre.  Ce qui est difficile c'est essayer de le neutraliser.  Ça c'est compliqué.  Il y a toujours des moyens classiques de se détendre et de se changer les idées, mais c'est pas toujours évident de les appliquer.  Se changer les idées n'est pas une mince affaire.  Des fois on y arrive plus rapidement que d'autres.  Des fois on n'y parvient pas.  Il n'y a pas de solution qui marche à chaque fois.  Ce serait trop facile.  Mais on aimerait tant en trouver une qui serait magique et qui nous changerait les idées d'un coup à chaque fois.  Cette solution n'existe pas.


La seule chose qui marche pour moi est de rationnaliser.  Je ne suis jamais en danger de mort et la vie va continuer, quoiqu'il advienne.  C'est ce qui marche pour moi.  Respirer m…

La malchance

On se demande toujours pourquoi il y a des moments dans la vie où ça ne va pas.  Pourquoi il y a des périodes où la malchance ne cesse de s'accroître.  Et tout d'un coup, sans préavis, ça va mieux.  La malchance laisse place à la chance, et les opportunités se succèdent, et le positivisme reprend sa place.  La vie est en creux de vague.  Des fois on est en haut de la vague et d'autres fois dans le creux.  Dans les moments où on est dans le creux de la vague, on se demande quand la tempête va passer et quand ça va recommencer à aller mieux. Heureusement, ces mauvais moments passent toujours.  Il faut laisser le temps au cycle de se terminer. 


Pour ma part, je ne suis pas dans le creux de la vague.  Je recommence à vivre d'espoir et je sens que mon calvaire tire à sa fin.  Mais je n'écris pas ce blogue pour parler de moi mais pour quelqu'un de très proche de moi.  Pour cette personne, c'est difficile ces temps-ci.  Mais je veux qu'elle garde espoir.  Les…

Bonne année!

La nouvelle année est enfin amorcée.  Les fêtes sont passés.  J'espère que vous avez eu du bon temps.  Certains d'entre vous on peut-être pris des résolutions, quoique ce soit moins tendance, je n'en ai pas entendu parler cette année.  Mais espérons une année pleine de lumière et d'émerveillement.  J'espère que votre année 2015 a été à la hauteur.


Pour ma part, ça a été une bonne année, stable, sans éclat.  Il n'y a pas eu de grandes nouvelles, ni de grandes émotions.  Tout était dans la progression de mon état de santé qui est de mieux en mieux.  Je prend maintenant mes enfants chez moi, ce qui n'arrivait pas en 2014.  Avec mon chum, tout va bien, je suis heureuse.  2015 a été l'année où j'ai pris un temps d'arrêt prolongé du travail, où j'ai pu me refaire une santé et maintenant je suis en mesure de reprendre des activités.  En fait, ça été une année de progression, à tous les niveaux, et c'est pour le mieux. 


Dans la même continuité,…