Journée de la Femme

En ce lendemain de la Journée de la Femme, le mot féminisme est sur toutes les bouches.  Souvent galvaudé, ce terme ne laisse pas indifférent.  Je me pose la question sur ce que ce mot veut dire pour moi.  Comment je perçois le féminisme?  Que représente-t-il pour moi en 2016? 


Je dois dire que pour moi le féminisme offre un vent nouveau ces années-ci.  Les jeunes ont une façon différente de le voir.  Bien sûr, je ne crois pas que toutes les jeunes soient conscientisées malheureusement, mais celles qui le sont, le sont de la bonne façon.  Elles sont conscientes que l'égalité des sexes n'est pas chose gagné.  Plus le temps passe, plus on se rend compte de ces petits détails qui font que les hommes et les femmes ne sont pas encore sur un pied d'égalité.
Plusieurs des milieux où j'ai travaillé, les femmes étaient moins payées que les hommes pour le même emploi.  C'est ce qui fait que lorsqu'il y a divorce, la femme est souvent la grande perdante.  Le salaire moins élevé contribue à sa pauvreté.  Selon moi, tant qu'il n'y aura pas la parité homme/femme, le féminisme aura sa raison d'être.


Par contre, je ne suis pas d'accord avec celles qui disent que tout ce qui se rapporte à l'aspect féminin est anti-féminisme.  Par exemple, la campagne #mettezdurouge, qui vise à lutter contre la violence faite aux femmes utilise le rouge à lèvre comme moyen de pression.  On a vu des Guy A. Lepage et Yann Perreault y participer.  J'ai entendu des féministes dire que c'est réducteur d'utiliser le rouge à lèvre comme arme.  Pourquoi?  En s'assumant comme femme, nous avons bien le droit de s'arranger comme bon nous semble et nous ne sommes pas moins féministe parce que nous portons du rouge à lèvre ou une jupe.  Je crois que cette ancienne vision qui ramène le féminisme à l'asexualisation des genres est dépassé.  Le fait de vouloir être l'égal de l'homme ne veut pas dire que l'on doit oublié sa féminité.  On doit s'assumer et par s'assumer on doit être et ressembler à ce que l'on souhaite, avec ou sans rouge à lèvre.

Messages les plus consultés de ce blogue

Caouane

Ma vie

Les filles et la sexualité