Le père que j'aie


C'est la fête des pères cette fin de semaine et je voulais profiter de l'occasion pour vous parler de mon père.  Je suis chanceuse car j'ai un père adorable.  Il est gentil, tendre, doux, émotif, généreux et plein de compréhension.  Pour moi, c'est le père idéal.

Quand j'étais petite, il aimait jouer avec nous et nous faire crier, au grand dam de ma mère.  J'aimais me coller sur lui; il me réconfortait.  Je me souviens que je m'endormais dans ses bras pendant qu'il écoutait le hockey.  C'était rassurant.  Je me sentais protégée.

Adolescente, ma relation avec lui était plus compliquée.  On s'obstinait beaucoup et ce n'était pas de tout repos.  Je ne devais pas être évidente.  Les adolescents parfois, c'est pas toujours facile.

Mais notre bonne entente est revenue lorsque j'ai atteint l'âge adulte.  On a développé une relation de confiance et on se confie beaucoup.

Lorsque j'ai été malade, lui et ma mère étaient auprès de moi.  Ils venaient me voir à l'hôpital et comme j'avais plusieurs besoins, ils m'ont aidé.  Le plus beau dans tout ça c'est qu'il ne m'a jamais abandonné.  Il aurait pu.  Il y a des parents qui le font quand ça devient trop difficile.  Mais lui, non.  Il a toujours été très compréhensif et je l'en remercie.

C'est un beau cadeau dans la vie que d'avoir un père comme celui que j'ai.  Ça donne de la force et de la volonté.  Je l'ai probablement déjà déçu; c'est normal mais il ne me l'a jamais dit.  Et je n'ai jamais rien senti de tel.

Papa, je te remercie pour tout ce que tu as fait pour moi.  Je n'en aurais pas voulu un autre.  Tu peux être sûr qu'à mon tour, je serai toujours là pour toi.  Si un jour tu as besoin de moi, sache que je serai à tes côtés et je ne t'abandonnerai jamais.  Notre amour est plus fort que tout car il est inconditionnel.

Bonne fête des pères xxx

Messages les plus consultés de ce blogue

Caouane

Ma vie

Les filles et la sexualité