Vivre

Après une fin de semaine de solitude voulue, comme je les aime tant, je me suis demandé si c'était ça vivre, faire ce que l'on veut quand ça nous chante.  Mes mois de congés de maladie répondent non car il y a de la souffrance à ne pas être occupé.  Si je n'avais pas les semaines que j'aie, j'aurais probablement trouvé ma fin de semaine de ménage et lecture bien emmerdante.  Enfin un ouf dans ma vie qui va trop vite.  Mais j'ai de la difficulté à expliquer ce qu'est de vivre.  Ce sont des choses différentes pour chacun d'entres nous.  pour certains c'est un évènement dans leur bar préféré, un souper avec leur amoureux pour d'autres...


Quand j'étais petite mon père me disait que vivre c'était ce que l'on fait en-dehors du travail.  Dans son cas, passer du temps en famille, pour notre plus grand bonheur.  J'adhère un peu dans ce sens car les seuls souvenirs que j'aie sur mon téléphone sont des moments passé avec mes enfants  C'est sûr que dans mon cas, le travail m'engourdie pour ne pas penser à ce que je ne peux avoir...plus de temps avec mes enfants.  Mais mon passé est rempli d'engourdissements.  Le travail est le meilleur et le plus efficace.  Ce qui fait que, lorsque j'ai une fin de semaine à moi, j'en profite à fond.  J'ai déjà eu d'autres engourdissements.  L'alcool en fait parti.  Ça été le moyen le plus grave et le plus néfaste que j'ai essayé.  Il y en a pour tous les goûts.  Des plus soft aux plus hard.  Pour avoir eu une période d'engourdissement total, il y a une raison pour en arriver là...une profonde détresse.  Et bien-sûr il y a des idiots pour s'en moquer...des idiots qui s'engourdissent aussi.  Bref on ne s'en sort pas.  Les plus malheureux s'engourdissent sans cesse pour oublier de penser.  C'est classique.


La question que je me pose est la suivante; comment fait-on pour se désengourdir afin de profiter de la vie à fond?  Je sais que très peu d'entre nous peuvent répondre à cette question car on a tous nos moyens de s'engourdir.




Vivre c'est peut-être un peu tout ça, l'engourdissement accompagné de quelques instants de grâce...c'est vivre l'instant présent comme disent les vieux sages ainsi que la psycho-pop actuelle.  Bien que le bonheur est constitué de petits instants, vivre c'est l'ensemble de tout ça, je crois.  Et vous, qu'en pensez-vous?

Messages les plus consultés de ce blogue

Caouane

Ma vie

Les filles et la sexualité