Messages

Savourer ses vacances

Image
Comment peut-on réussir quand :

C'est tout un défi de pouvoir décrocher.             le ménageest plus que dû les enfants se chamaillent pour un rien on doit faire la géo pour la marmaille on pense quelques fois au travail, on se sent tellement irremplaçable. - Les dépenses sont inévitables?

Vous êtes essoufflées en lisant juste ceci, sans avoir commencé vos vacances. Mais, on fait toute la même erreur, on les planifie au quart de tour. On ne laisse pas de place aux imprévus et on ne veut surtout pas que les enfants s'ennuient. C'est certain qu'on doit réserver pour ne pas avoir le bec à l'eau.  Je suis moi-même une qui planifie des mois à l'avance.

Je vous encourage de vivre le moment présent, de laisser tomber quelques trucs, qui ne tueront  personne s'ils sont délaissés. Prévoyez le minimum pour attirer le maximum de décrochage. Facile à dire qu'à faire. On se met énormément de pressions pour avoir les plus belles vacances que son voisin. On veut égalemen…

La fatigue et les vacances

Image
Ces jours-ci, je me sens fatiguée.  C'est une fatigue dont je n'arrive pas à prendre le dessus.  Même si je dors bien, j'ai toujours un essoufflement.  Quand je me sens comme ça, je dois arrêter complètement pendant plusieurs jours pour que ça revienne.  Mais il y a toujours quelque chose à faire et ça ne finit jamais.  Même si je prends quand même des journées relax, ça ne revient pas complètement.  J'avoue que dans ces moments-là, je suis un peu découragée.

Je voudrais avoir la motivation nécessaire pour faire ce que je veux.  Mais j'ai de la difficulté.  Oui, je sais, tout le monde est fatigué.  Mais moi, ma fatigue peut m'amener tout droit à l'hôpital.  C'est la différence avec chacun d'entre-vous; je suis très fragile et je peux tomber très facilement.

Alors, quoi faire.  Je me suis lancée des défis cette année pour progresser et réaliser mes rêves.  Même si je vais à mon rythme, je crois, il arrive que ce sois too much pour moi.  Pourtant ce n…

Picasso ou le désir d'être reconnue

Image
Cette semaine, j'ai écouté un reportage fort intéressant sur Picasso.  On y voyait comment il est devenu un icône des arts visuels en se prêtant aux jeux des médias.  C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est devenu aussi populaire de son vivant.  Les gens étaient intéressés par ce personnage publique.

Cela m'a remise un peu en question.  Ces derniers temps, je me questionne sur les actions que je pourrais poser pour promouvoir mon blogue.  Comment je pourrais y attirer les gens.  Je me rends compte qu'il ne suffit pas d'écrire pour avoir des lecteurs.  Il faut devenir un personnage publique.

Cela va à l'encontre de ce que je voulais au début.  Je voulais presque que ce soit anonyme.  Mais ça ne fonctionne pas comme ça.  Les gens s'attachent à toi en tant que personnage et ils veulent en savoir plus.  Ce qui est tout à fait légitime.  Je raconte des bribes de ma vie et les gens s'y intéressent et c'est parfait comme ça; je suis contente …

Le plaisir d'être en famille.

Image
C'est la première fois que j'écris cette semaine.  La raison est que les enfants ont passés quelques jours chez nous pour le début des vacances.  Je ne les ai pas souvent avec moi, alors, lorsqu'ils sont là, je ne fais que m'occuper d'eux et profiter de leur présence.  Ça va arriver cet été que je vais disparaître quelques jours pour m'occuper de mes enfants.  Ne vous en faites pas, chers lecteurs, je reviens toujours.

Ces trois derniers jours ont été magiques.  Ça fait un an que mon amoureux et moi habitons ensemble.  Ça fait déjà un an que les enfants et lui s'adaptent.  Tout n'est pas toujours facile, c'est sûr; ce sont des enfants. Mais chacun s'adapte et ça va de mieux en mieux.  Déjà, mes enfants considèrent mon chum comme faisant partie de la famille.  Ils s'en font avec ce qu'il pense, demande où il est s'il n'est pas là, etc.  Des petits riens qui me prouvent qu'il a sa place dans leur vie et qu'ils l'accepte…

Le syndrome de la page blanche

Image
Aujourd'hui, je suis en panne d'inspiration.  Au lieu d'attendre que les sujets viennent, j'ai décidé de passer à l'action et d'écrire ce qui m'arrive lorsque j'ai le syndrome de la page blanche.

Écrire à tous les jours est quelque chose pour moi qui est grisant.  La plupart du temps les sujets me viennent sans trop d'efforts.  Mais il y a de ces jours où, comme aujourd'hui, je manque d'inspiration.  Mes trucs dans ce temps là sont, premièrement d'aller faire autres choses, question de m'aérer l'esprit.  Généralement, ça marche.  J'ai écris dernièrement un billet sur la procrastination et je dois avouer que laisser reposer ses idées, en faisant autres choses ou seulement en relaxant, ça fonctionne.  Souvent, je finis par avoir une idée qui arrive tout d'un coup.

Mais, il y a des fois où ce n'est pas suffisant, comme aujourd'hui.  Je suis allée faire la vaisselle avec mon amoureux mais je dois vous avouer que ce n&…

Caouane

Image
Ça faisait longtemps que je voulais vous parler des produits Caouane, des produits que j'utilise depuis longtemps et que j'adore.  C'est la compagnie d'une mère de famille Julie Desrosiers Dandonneau qui ne trouvait pas sur le marché, des produits qui correspondait à ses valeurs.  Elle fait des produits pour le bain à partir de produits naturels, fruits, légumes et fleurs, de son jardin et ils sont tous faits en accord avec l'environnement.  Ce sont tous des produits faits à la main et testés sur la famille, comme elle le dit si bien.  Ils sont tous d'une qualité supérieure.

Je cherchais des produits qui sont bons pour ma peau sensible et qui l'hydratent bien.  Je suis tombée amoureuse du savon au concombre qui nettoie bien et qui enlève toute sécheresse sur ma peau, due à l'eau chaude. Il y a aussi le savon au canneberge qui est un grand vendeur et est aussi exfoliant.  C'est un bon savon à utiliser l'été lorsque la poussière de l'extérieu…

Les fêtes de famille

Image
Cette fin de semaine, j'ai vécu une belle expérience.  Mon ex, le père de mes enfants, a reçu toute ma famille, enfants et nouveaux conjoints compris.  C'était un beau rassemblement et on s'est beaucoup amusé.  Cela peut sembler étrange mais l'entente est tellement restée bonne entre nous que nous avons le goût de se retrouver tous ensemble une fois de temps en temps.

C'est son initiative.  L'année dernière, il avait le goût de revoir ma famille.  Ça a tellement été le fun qu'il a récidivé cette année, et je pense que c'est le début d'une grande tradition.  
Il faut dire qu'avec sa famille je suis restée en très bons termes.  D'abord, la bonne entente était convenue entre nous pour le bien des enfants.  Mais outre les petites mésententes du début de la séparation, nous avons conservé une belle amitié.  Tous les deux nous nous sommes remis en couple et d'un côté comme de l'autre nous étions contents.  Nous considérons que la famille …